À propos

Qui suis-je ?

Voilà une question que beaucoup se posent et  qui a mille et une réponses :D. Pour ce paragraphe je tenterai d’aller à l’essentiel.

Mon parcours commence en Polynésie là où j’ai vécu les 8 premières années de ma vie. La musique et la danse sont omniprésents dans la culture et j’y baigne constamment. C’est une grande chance car cela allait faire naître une passion qui aujourd’hui ne m’a toujours pas quitté : la musique que j’apprends dès 6 ans. Dans la culture Marquisienne, tout se fait oralement ce qui est encore une chance car j’ai pu développer une très bonne oreille musicale.

Une fois arrivé en France à l’âge de 8 ans,  je découvre le piano. Et pas très longtemps après, mes parents m’offrent un synthétiseur Casio dans les premiers prix avec des touches qui s’allument pour apprendre des morceaux. J’y passe mes journées… Quand je ne suis pas à l’école bien sûr. 😉

Mais je préfère le piano et malheureusement, celui de la maison est bien trop vieux et désaccordé pour y prendre plaisir. Je prends une des guitares de mon paternel et j’essaye de retranscrire à l’oreille quelques accords appris avec le piano et hop ! Mi mineur, ré : “c’est pas l’homme qui prend la mer…”.  Outre ce petit clin d’œil au Mister Renard, j’accroche tout de suite et décide d’en faire mon instrument de musique principal.

Je joue dans plusieurs groupes de musique consécutifs jusqu’à une formation sous le nom de Kanjera qui se professionnalise pendant environ 4 ans. Vous pouvez d’ailleurs visionner un clip en cliquant ici ou un live ici. En même temps, je passe un diplôme de musicien intervenant (DUMI) qui me sert à partager ma passion et faire valoir la culture pour tous dans les établissements scolaires, les hôpitaux en milieu gériatrique, pedo-psychiatrique etc.

Aujourd’hui, j’aimerai me lancer dans une nouvelle manière de jouer de la guitare : le Fingerstyle et vous faire découvrir cette passion en améliorant ma pratique de tous les jours et jouir de tous les bienfaits qu’apporte la pratique de la musique en général.

Pour me contacter, utilisez ce formulaire :

    Partager l'article
    •  
    •  
    •