MON DEFI : 1 morceau par semaine pendant 1 an

Bonjour à tous les fingerstylers et bienvenue.

Sur cette page, je vais vous présenter un défi que je me suis lancé. Cela fait plusieurs années que je joue de la guitare. Mais je désire me perfectionner plus que tout aujourd’hui. C’est pourquoi je m’engage à publier une vidéo d’un morceau par semaine pendant un an en partageant mes réussites et mes échecs.

Ce défi a non seulement pour but de me perfectionner (car je ne me considère pas comme un expert) mais aussi de partager des connaissances qui seront profitables à tous.

Qu’est ce que bien jouer de la guitare selon moi ?

Bien jouer de la guitare, c’est jouer de manière fluide et précise tout en transmettant une émotion à l’auditeur. Un bon guitariste doit aussi être capable de communiquer avec les termes techniques qu’exige l’apprentissage de la guitare mais aussi de la musique en général. Il doit être capable de comprendre et d’incarner ce qu’il joue. Et enfin, il doit savoir être sociable et jouer avec les autres.

Mon but

Mon objectif est donc de m’entraîner tous les jours pour devenir un meilleur guitariste. Et comme je suis curieux de nature, j’aimerais voir quels résultats m’apporterait une pratique régulière via mon défi cité précédemment. Donc pour cette première étape, rendez-vous dans un an 😉

Pourquoi je fais cela ?

 

Parce que la musique me fait vibrer

La musique m’accompagne très souvent dans ma vie quotidienne. Les tâches me paraissent beaucoup plus agréables quand j’en écoute. Il se trouve qu’en la jouant et en la chantant (ça m’arrive quelquefois 🙂 ), cela décuple encore plus ce plaisir et me fait vibrer de tout mon être. Je décide donc d’honorer le plaisir que me procure la musique à travers ce défi. Je vous partage d’ailleurs une reprise du groupe Outkast par Avriel & the sequoias que j’écoute en écrivant ces quelques lignes, c’est cadeau !  Hey Ya! – Avriel & the sequoias.

Pour me réaliser

La musique a toujours été ma plus grande passion. Depuis tout petit je rêve de devenir musicien et cette aspiration m’est apparue en grandissant comme un rêve illusoire, une chimère. Après plusieurs errances professionnelles qui ne me permettaient pas de me réaliser pleinement, j’ai décidé enfin d’accomplir ce rêve de gosse.

Parce que je veux contribuer à un monde meilleur

J’ai lu quelque part que pour rendre ce monde meilleur, il faut “incarner le changement que l’on veut y voir”. Ma contribution sera bien entendu une goutte dans l’océan, mais j’espère aussi inspirer d’autres personnes pour m’aider et remplir une marmite entière ! 😉

Partager et encore partager

Cette idée rejoint la précédente. J’aimerais mettre en avant la valeur de partage et d’entre aide pour avancer ensemble. C’est un des changements les plus importants à incarner à mes yeux aujourd’hui. Et cerise sur le gâteau, partager est profitable à tous et pour tous ! Alors pourquoi s’en priver ?

Parce que je veux comprendre comment on devient un bon guitariste

Je m’efforcerai de partager mes réussites comme mes échecs ainsi que les moyens et ressources pour progresser et devenir un meilleur guitariste. Ce défi sera donc une sorte de terrain d’expériences que je compte enrichir au mieux et le partager.

Parce que je veux me structurer et mesurer mes progrès

Ecrire structure les idées. Et garder une trace permet de mesurer le chemin parcouru et ainsi ne jamais oublier les acquis comme les erreurs.

Parce que je veux créer mon album 

Je termine donc ce listing par quelque chose de plus concret. Ce défi va être l’occasion pour moi d’étudier et de perfectionner ma technique comme ma créativité pour comprendre mieux la musique et à terme composer.

Mes avantages et points forts

  • Une certaine expérience : bien qu’il me reste encore beaucoup à apprendre, je ne démarre pas complètement de zéro. j’ai commencé la guitare il y a environ 15 ans. Je pars donc avec un bon bagage. De plus, j’en ai fait une profession durant quelques années ce qui renforce mon expérience guitaristique mais aussi scénique.
  • Le feu sacré : en moi brûle le désir de m’accomplir et de devenir le guitariste que l’enfant que j’étais souhaitait devenir.
  • Un diplôme de musique, le DUMI : J’ai eu l’occasion dans mon parcours d’étudier au Centre de Formation de Musicien Intervenant. Bien que musicien intervenant ne soit pas mon métier, le Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant (DUMI) m’a ouvert l’esprit sur bien des choses. Merci au CFMI de Poitiers au passage 😉
  • Multi-instrumentiste initié : J’ai eu la chance de commencer à jouer de la musique très tôt avec la percussion puis le piano, l’harmonica, la batterie et la basse. Je ne suis bien évidemment qu’un initié. Loin de moi est la prétention de savoir réellement jouer de ces instruments. Mais jouer d’autres instruments de temps en temps ouvre le champ des possibles.
  • Un album réalisé : J’ai eu l’occasion d’enregistrer un album avec le groupe Kanjera dont je faisais parti. Une expérience très enrichissante !
  • Un soutient extraordinaire et bienveillant dans mon entourage : J’ai aussi la chance d’être encouragé par mes amis, ma famille et ma compagne qui est présente en chaque instant et contribue en secret à l’élaboration de ce blog mais chut 😉

 

Mes freins et blocages

  • Inexpérimenté : Si vous avez bien suivi, vous vous demandez sûrement à ce stade “attends, il a mis qu’il avait de l’expérience et maintenant c’est le contraire ?”. Et je vous comprends ! En fait là où je manque cruellement d’expérience, c’est dans le jeu au doigts, le “fingerstyle” (et bien d’autres choses dont je n’ai pas encore conscience). J’ai toujours joué au médiator et qui plus est de façon autodidacte (excepté mes 2 années d’études universitaires). Ce qui fait de moi un débutant. C’est pourquoi je reprends à zéro ce style de jeu.
  • Je n’ai jamais fait de blog : Je suis dans ce domaine un débutant pur et dur. J’ai donc une marge de progression extraordinaire !
  • Pas plus que je n’ai fait de vidéo : Jouer sur scène ok… Mais jamais je n’aurais cru que se filmer serait aussi stressant ! Mais bon, j’imagine que ça se travaille et je vais le travailler.
  • Aucune connaissance en solfège : Et oui… Je ne connais pas le solfège. Levez-vous, montrez moi du doigt et dites “boooouuuuuuhhh”. Mais j’y travaille activement ! Un point que j’aurais pu mettre dans le “pourquoi ce défi” au passage.
  • De mauvaises habitudes : Il y a des avantages mais également des inconvénients à être autodidacte et les mauvaises habitudes en font parti. Donc ce seront des points à corriger durant cette expérience.
  • Le temps : Ah le temps… Un problème qui touche tout le monde je suppose. Surtout quand on a une vie de famille mouvementé et une petite de 6 ans. Mais avec un peu d’organisation, j’atteindrai mon objectif 🙂

 

Pour finir

Pour terminer, je ne vois pas mieux que de vous laisser apprécier la toute première vidéo de ce défi, mon interprétation (imparfaite mais réalisée 🙂 ) du morceau “One Christmas Night” de Tommy Emmanuel. C’est ma façon à moi de vous souhaiter joyeux Noël puisque j’écris cet article à ce moment là.

Si vous avez aimé cet article ou si tout simplement vous voulez me soutenir, je vous invite à le partager et vous souhaite une bonne journée ou soirée !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

9 thoughts on “MON DEFI : 1 morceau par semaine pendant 1 an

    1. Merci à toi. J’espère faire de ce blog un espace accessible à ceux qui aiment et veulent apprendre la guitare. Ce sera peut être l’occasion ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.