5 fingerstylers inspirants à découvrir

Dans cet article, je vous propose de découvrir 5 artistes fingerstyle de renom que j’admire et qui m’inspire encore lorsque j’écris ces lignes.

Vous y découvrirez une courte biographie artistique de chacun d’eux, ce qui me fait les apprécier et un aperçu de leur talent.

Le choix à été difficile mais cette liste n’est bien entendu pas exhaustive.

1. Marcel Dadi

Petite présentation

Marcel Dadi est connu pour avoir  popularisé les techniques de picking en France  en transcrivant des arrangements de entre autres Chet Adkins, Jerry Reed, Merle Travis ou Doc Watson sous forme de tablatures.

Son premier album devient disque d’or en 1973 et ses méthodes d’apprentissage de la guitare sont aujourd’hui encore reconnues.

Consécration, il s’est vu décerner le titre de “certified guitar player” par Chet Adkins lui même.

Pourquoi je l’apprécie :

Marcel Dadi est un artiste d’une grande virtuosité. Il joue ses morceaux avec une facilité déconcertante et ne manque pas d’humour lors de ses concerts.
 
De plus, c’est un artiste qui à beaucoup œuvré pour les guitaristes en herbe. Sa générosité a contribué à développer leur talent grâce aux nombreuses tablatures fournies avec ses albums.
 
Un de ses élèves les plus célèbres est Jean-Félix Lalanne.

On l’écoute ?

Voici un de mes morceaux favoris : Saturday Night Shuffle.

Comme disait Marcel Dadi lui même : “en français le shuffle du saturday night”.

2. Tommy Emmanuel

Petite présentation

Comment ne pas parler du guitariste australien Tommy Emmanuel lorsque l’on évoque le fingerstyle ?

Tommy Emmanuel a commencé la guitare très tôt dans son enfance. C’est aussi à cette période qu’il découvre Chet Adkins à la radio ce qui inspirera son jeu.

Il joua dans différents groupes musicaux avant de faire du fingerstyle son style de prédilection.

Lui aussi détenteur du titre “certified guitar player” décerné par Chet Adkins, Tommy Emmanuel a déjà à son actif plus de 30 albums.

Pourquoi je l’apprécie :

Tommy Emmanuel est le guitariste qui m’a donné l’envie d’apprendre le fingerstyle.

Sa musique est empreinte de virtuosité mais aussi dotée d’une grande sensibilité artistique. 

C’est un guitariste polyvalent qui excelle dans pratiquement toutes les techniques de jeu. Du fingerpicking en passant par les techniques percussives et le flatpicking, Tommy Emmanuel surprend, émerveille, et touche ses auditeurs.

Il sait également entretenir un formidable lien avec son public lors de ses concerts ce qui les rendent d’autant plus mémorables.

C’est également un guitariste réputé humble et très accessible lorsqu’il se produit quelque part.

On l’écoute ?

Voici un des morceaux que je préfère : “Lewis & Clark”. Il m’a été très difficile de choisir tant j’aime son répertoire. Si vous ne connaissez pas ce guitariste, pas bieeeeeen ! Allez le découvrir tout de suite ! 😉

3. Mike Dawes

Petite présentation

Mike Dawes à joué dans de nombreux festivals et concerts dans son pays d’origine : le Royaume-Uni. 

C’est un jeune guitariste de 31 ans qui a notamment partagé la scène avec des artistes tels que Tommy Emmanuel, Seth Lakeman et Newton Faulkner.

Il signe un contrat avec le prestigieux label Candyrat Record en 2012 et atteint 1,5 millions de vues sur YouTube en une semaine avec son arrangement du succès “Somebody That I Use To Know” de Gotye. 

D’ailleurs, ce dernier considère l’arrangement de Mike comme le meilleur jamais réalisé.

Pourquoi je l’apprécie :

Mike Dawes a su apporter de la modernité dans la musique fingerstyle en y ajoutant une touche d’influence pop, rock et folk. On retrouve même quelques sonorités métal dans son jeu comme dans le morceau “Enconium (reverie)”.

En plus de jouer avec des percussions, il utilise aussi des pédales d’effets dans le but d’expérimenter une palette toujours plus large de techniques et de sonorités dans le style fingerstyle.

J’admire ses incroyables capacités musicales et son style moderne et singulier.

On l’écoute ?

Voici un morceau en live qui s’intitule “Boogie Shred” à écouter absolument ! 😉

Petteri Sariola

Petite présentation

Le guitariste Finlandais Petteri Sariola (si si, c’est bien un finlandais) commence l’apprentissage de la guitare à l’âge de 7 ans. Mais après avoir joué dans plusieurs groupes sans succès, il décide de développer son propre style et de devenir autonome.

Cette recherche d’autonomie le conduit rapidement à la 6 cordes acoustique. Lui offrant la possibilité d’être à lui seul son propre “groupe”.

Il est aujourd’hui détenteur de 4 albums, a joué près d’un millier de fois sur scène à travers l’Europe, les Etats-Unis et le Japon, et cumule des millions de vues sur YouTube.

Pourquoi je l’apprécie :

Petteri Sariola est connu pour son talent guitaristique et sa performance percussive. 

Sa maîtrise du groove et d’une gamme sonore percussive étendue fait de ce guitariste un artiste singulier et exceptionnel.

Malgré ce coté percussif très présent, il sait ne pas en faire trop. Il raconte au travers de sa musique tout une histoire dans laquelle il nous immerge dès les premières notes.

C’est pour moi un des plus grands maître du groove dans le style fingerstyle.

On l’écoute ?

Vous voulez groover ? Je crois que vous n’êtes pas prêt 😉 . 

Mais au cas où, voici le morceau “San Francisco Drive”.

Calum Graham

Petite présentation

Et on termine par le guitariste canadien Calum Graham ! 

Calum Graham a commencé la guitare à l’âge de 13 ans. 5 ans plus tard, il remportait le prestigieux “Concours canadien de guitare fingerstyle” .

La vidéo de sa performance a été vue plus d’un million de fois et l’a encouragé à faire de la pratique de la guitare son métier.

Aujourd’hui, ses auditeurs se sont multiplié à travers le monde. Ce succès l’a mené à réaliser des tournées à travers le Canada, les États-Unis, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, l’Écosse, l’Irlande et la Chine.

Il apparaît également dans les 30 meilleurs guitaristes de moins de 30 ans dans le Acoustic Guitar Magazine.

Pourquoi je l’apprécie :

Calum Graham est un guitariste très créatif que j’apprécie pour sa sensibilité et le coté mélodieux de ses morceaux.

Ses derniers sont d’ailleurs extrêmement bien structurés et vous transportent rapidement dans un univers qui lui est propre.

Je mets aussi un point d’honneur à souligner sa technique poussée jusqu’au perfectionnisme.

A noter que Calum Graham joue aussi sur guitare électrique et est de surcroit un très bon chanteur (comme si la guitare ne lui suffisait pas ;P). 

On l’écoute ?

Si vous n’avez pas encore mis de casque, c’est le moment ! Vous apprécierez d’autant plus le voyage…

Bonne écoute !

J’espère que vous avez fait de belles découvertes. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quels sont les fingerstylers que vous appréciez et qui vous inspirent. 

Je suis moi-même avide de nouvelles découvertes.

Sinon, vous pouvez aussi liker et/ou partager cet article 😉

Que le fingerstyle-guitare soit avec vous !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.