S’enregistrer chez soi

S’enregistrer chez soi peut faire peur, mais présente pourtant de très nombreux avantages; explorer, évoluer, gagner en confiance…

Pourquoi et comment s’enregistrer ? Quel matériel prévoir ? Pour quel budget ?

Suivez nous, on vous dit tout !

Pourquoi s’enregistrer chez soi ?

Micro pour s'enregistrer

1. S’enregistrer pour se perfectionner

Pour pouvoir se perfectionner, il faut identifier ce qu’il y a à améliorer. Logique me direz vous. Mais comment faire ? S’entendre lorsque l’on joue ne suffit pas toujours à déterminer les points à améliorer lorsque ces derniers ne sautent pas aux yeux (ou plutôt aux oreilles !). C’est alors qu’intervient l’enregistrement. Ce dernier vous permettra plus facilement de vous focaliser sur certains détails de votre morceau et de votre jeu et vous serez parfois surpris de constater que certains points mis en exergue ne sont pas forcément ceux sur lesquels vous auriez pensé avoir à travailler. Certains “acquis” deviennent finalement “à travailler” et inversement. Ce qui peut vous donner des axes de travail précis pour votre perfectionnement et permettre d’optimiser vos résultats en un minimum de temps.

2. Pour être “carré”

Vous écouter vous permettra d’avoir une production “propre et carrée”.

Vous apprendrez à “épurer” votre morceau. C’est à dire, retirer tout ce qui vous paraît superflu et vous concentrer sur ce qui est réellement efficace et qui le plus souvent revient aux bases.

Ensuite, l’enregistrement permet de mettre en évidence un élément primordial quel que soit votre niveau d’ailleurs, le tempo. Garder une pulsation régulière se travaille tout au long de son apprentissage et l’enregistrement peut vous y aider grandement !

En travaillant le rythme votre jeu sera alors plus précis, mieux structuré et au final plus agréable à écouter pour vous et pour les autres 😉 .

N’hésitez donc pas à vous juger mais surtout avec bienveillance et pertinence :).

3. Pour explorer le champ des possibles

Dans la plupart des cas le (la) musicien(ne) que vous êtes admire un ou plusieurs artistes. Et inconsciemment, ce sont toutes ces musiques que nous écoutons qui influencent notre jeu. Si c’est ce que vous recherchez, vous enregistrer vous permettra de vous rapprocher du son de votre artiste, quelque soit son style, en travaillant l’écoute, en modifiant et en traitant votre musique. Cela tout en y apportant votre touche personnelle.

Si vous ne souhaitez en revanche pas “jouer comme”, il est dans ce cas aussi essentiel de faire un travail d’écoute pour éloigner tout plagia de votre musique et donner libre cours à vos propres créations !

Cependant, que vous souhaitiez vous inspirer ou non d’un autre artiste, ne vous imposez aucune barrière musicale! Vous pourriez être surpris(e) du résultat obtenu. Comme en cuisine, beaucoup de merveilles culinaires ont vu le jour lors d’erreurs dans la recette! N’ayez pas peur de faire des erreurs en explorant de nouveaux domaines dans votre jeu. C’est au contraire ce qui vous fera progressez.

4. Pour avoir un support audio de qualité

Vous enregistrer à aussi un côté pratique ! Pour ceux qui envisageraient de se produire en public (petit ou grand comité d’ailleurs), posséder une maquette est plus qu’intéressant. Vous pourrez ainsi vous faire connaître en démarchant dans les lieux où vous souhaitez vous représenter mais aussi sur internet.

De nombreuses plateformes peuvent porter un projet aux oreilles du public. Soundcloud et Youtube en sont deux exemples concrets.

De plus, vous pourrez faire écouter votre maquette à votre entourage à qui vous pourrez demander de faire un retour honnête et bienveillant :).

Cerise sur le gâteau, cela fera un super souvenir. J’ai encore en ma possession des enregistrements qui datent de plus de 10 ans ! Et ça, ça n’a pas de prix.

5. Pour gagner en confiance

Comme précédemment évoqué, avoir la possibilité de faire écouter vos enregistrements à vos proches permet de recevoir des compliments et des critiques constructives qui vous encourageront et vous permettront de grandir dans votre pratique musicale et de faire évoluer votre savoir-faire.

Non seulement, vous apprendrez énormément sur vous-même, mais en plus vous acquérerez d’autres compétences très utiles entre autre sur le traitement du son, le matériel, l’arrangement, la composition etc.

Cela vous semble hors d’atteinte ? Détrompez-vous car il n’y a nul besoin d’être un professionnel ou un maître dans la musique pour s’enregistrer et aborder l’arrangement et la composition ! Tout ce qu’il vous faut, c’est de l’audace. L’audace de se lancer et d’enregistrer votre premier morceau !

6. Pour mesurer son évolution

Un autre avantage de l’enregistrement, c’est que vous gardez des traces concrètes de votre progression. Avoir un support pour constater votre évolution est un atout certain car il justifiera de votre avancée et vous donnera du courage pour continuer quoi qu’il arrive !

“S’enregistrer oui! Mais avec quel budget ?”

 

Pour ne pas faire pleurer votre tirelire

Qui a dit qu’il fallait être riche pour enregistrer dans de bonnes conditions ? Pas moi en tout cas ;).

En effet, aujourd’hui nous avons la chance de disposer d’une multitude de matériels à des prix très variés et qui conviennent à toutes sortes d’utilisations.

Je vais ici vous proposer une brochette de matériels nécessaires en les classant par gamme de prix -de “l’ARGENT” au “PLATINE”- correspondant au moyen de gamme, haut de gamme et très haut de gamme.

Cependant rassurez vous, aucunement besoin de posséder le tout en très haut de gamme ! Sauf si vous en prenez la décision et avez le budget qui va avec ! Volontairement, je n’évoquerais pas le bas de gamme. Pour moi cette catégorie coûte cher à long terme (réparations, remplacement, entretien… Etc…) pour un rendu souvent de qualité moyenne à médiocre. De plus si vous souhaitez un jour acheter des pièces de matériel de qualité supérieure pour votre studio, il vous faudra remplacer la totalité de vos pièces. Car inutile d’utiliser du matériel bas de gamme avec du matériel de moyenne, haute voire très haute gamme! Cela équivaudrait à rouler en Ferrari avec un moteur de solex. Pas très efficace… :). Le résultat resterait de mauvaise qualité.

Optez pour du moyenne gamme (ARGENT) si vous restez dans la catégorie “loisir”.

Si en revanche vous souhaitez construire progressivement un studio digne de ce nom, optez d’emblée pour du matériel de qualité supérieure. Selon vos moyens cela va sans dire.

Je précise également que les configurations présentées plus bas dans cet article ne sont que des suggestions. Vous pouvez de plus acheter le nécessaire au fur et à mesure afin d’éviter d’exploser votre budget. Je vous conseille toutefois de commencer par acheter le trio ordi + micro + carte son. Renseignez-vous bien aussi sur la fiabilité et la compatibilité de votre matériel auprès des professionnels.

Commençons…

Les composants essentiels au home studio pour pouvoir s’enregistrer chez soi en toute sérénité

 

  • Un ordinateur:

Ça va de soi!

En effet pour pouvoir vous enregistrer, il vous faudra un ordinateur, de votre choix. Portable ou non d’ailleurs, néanmoins relativement récent pour pouvoir supporter la charge de travail qu’implique un enregistrement sonore de bonne qualité. PC ou Mac, ici tout est question de choix personnel. Les éléments les plus importants étant la RAM, l’espace disque et le processeur.

Les tablettes sont à éviter. Elles servent plutôt d’interface de consultation que d’outil d’ enregistrement (sauf enregistrement “à la volée” pour vous souvenir d’une mélodie qui vous plait par exemple, un “brouillon” en somme).

 

  • Une carte son ou interface audio:

Carte son ou interface audio

 

La carte son est l’élément du studio qui permet de convertir le son provenant des instruments (ou de la voix) en signal pouvant être traité par l’ordinateur (signal digital). Il enverra aussi le signal vers les monitorings (enceintes de studio) ou le casque sans traitement digital cette fois (signal analogique).

Précisons qu’il existe dans tous les ordinateurs une carte son interne. Cependant, cette carte son n’est pas assez performante pour enregistrer de la musique car elle n’a pas été pensée pour ça. Elle sert à la lecture de fichiers multimédias uniquement. (Il existe toutefois quelques exceptions mais très peu utilisées même par les professionnels).

Il vous faudra donc investir dans une carte son externe.

 

  • Un casque

Photo d'un casque fermé

 

Le casque est un élément indispensable de votre home-studio. Il n’est donc en aucun cas à négliger!

Tout d’abord, vous allez le porter souvent pendant de longues heures d’affilée, il doit donc vous être confortable et relativement léger.

Pour le home-studio, préférez les modèles fermés. Moins sensibles aux sons extérieurs et qui ne laissent que peu “repartir” les sons écoutés.

Le meilleur moyen pour choisir le votre ? Faire une écoute active et analytique en magasin ! Vous pouvez aussi au préalable faire un travail de recherche sur internet concernant les avis donnés sur les produits qui vous intéressent.

 

  • Un micro

 

S'enregistrer chez soi demande des efforts

 

Pas d’enregistrement sans micro! C’est une évidence.

Il existe une ribambelle de micros de toutes sortes ; dynamiques, à ruban, statiques, de contact, à effet de surface etc… Etc…

Le type de micro varie en fonction de l’instrument utilisé, des conditions d’enregistrement, du son souhaité etc… Cependant il existe quelques grands principes qui semblent faire loi jusqu’ici. Il est courant d’utiliser les micros dynamiques lorsque l’on enregistre le son d’un ampli de guitare (guitare ou basse d’ailleurs) ou les caisses de batterie. En revanche on utilisera plutôt les micros statiques pour enregistrer les voix et les instruments acoustiques.

Si vous souhaitez chanter, ajoutez un filtre anti-pop -que vous trouverez pour une dizaine d’euro- pour atténuer les “b” et les “p” qui créent des pics sonores.

 

 

 

  • Un séquenceur

 

Un séquenceur est un programme -un enregistreur- (aussi appelé logiciel de MAO), qui vous permet de traiter, en même temps, différentes sources audio (voix, instruments réels ou virtuels -piste MIDI- , effets ). C’est d’ailleurs ce logiciel qui vous permettra de recevoir, traiter, mixer, éditer des partitions, exporter vos compositions…

Tout comme les micros, il existe une multitude de séquenceurs.

 

  • Des enceintes monitoring

Ce sont des haut-parleurs spécialement conçus pour un usage audio professionnel. Elles restituent un son neutre et linéaire qui permet un mixage dans de bonnes conditions. A la différence des enceintes hi-fi qui quant à elles émettent un son déjà modifié. D’ailleurs pour avoir une bonne qualité de son, il faut compter sur le couple enceintes + local d’écoute. En effet il n’est pas nécessaire d’avoir de grosses enceintes dans une toute petite pièce (et inversement). Au contraire, cela altérerait fortement la nature son.

Les enceintes de monitoring sont à introduire dès la configuration OR.

 

Configuration ARGENT

 

– Composants d’ordinateur essentiels :

  • Processeur : DualCore (double-cœur) I7 – 2.66 GHz
  • Mémoire RAM : 8 GB
  • Espace disque : 1 To

 

Le Dell Latitude E6410

385,95€ neuf sur Cdiscount

 

– Carte son

La Focusrite Scarlett 2i2 3rd Gen

157€ neuf sur Thomann

 

– Casque

Le beyerdynamic DT-770 Pro 250 Ohms

118€ neuf sur Thomann

 

– Micro

L’Audio-Technica AT 2020

Micro + Câble + Filtre anti-pop : 109€ sur Thomann

 

– Séquenceur

Fourni avec la Focusrite Scarlett 2i2 3rd Gen ! (Ableton Live Lite et Pro Tools First) D’une pierre deux coups, c’est magnifique ou c’est pas magnifique ? 🙂

Cependant vérifiez bien que les séquenceurs soient fournis dans la description de l’article.

0€

 

TOTAL : 769,95€

 

 

Configuration OR

 

– Composants d’ordinateur essentiels :

  • Processeur : DualCore (double-cœur) I7 – 2,6 GHz à 4,5 GHz en boost
  • Mémoire RAM : 16 GB
  • Espace disque : 1 To

 

MSI GP75-451XES

1000€ neuf sur Cdiscount

 

– Carte son

La PreSonus AudioBox 1818VSL

C’est celle avec laquelle je travaille depuis 2 ans maintenant. Elle est permet des réglages précis et l’enregistrement en multi-pistes.

579€ neuf sur Audiofanzine

 

– Casque

Vous pouvez conserver la même gamme de casque que pour la configuration ARGENT.

118€ neuf sur Thomann

 

– Micro

Idem pour le micro

109€

 

– Séquenceur

Egalement fourni avec la carte son (Studio One Artist)

0€

 

– Enceintes de monitoring

Les JBL 305P MKII

Ces enceintes ne sont pas conçues pour de grandes pièces d’écoute (plus de 10 m² à 15 m² avec 2,5m sous plafond).

119€ par enceinte soit 238€ la paire.

 

TOTAL : 2044 €

 

 

Configuration PLATINE

 

– Composants d’ordinateur essentiels :

  • Processeur : DualCore (double-cœur) I7 – 2,6 GHz à 4,5 GHz en boost
  • Mémoire RAM : 16 GB
  • Espace disque : 1 To

 

MSI GP75-451XES

1000€ neuf sur Cdiscount

 

– Carte son

RME Fireface 802

1.380 € neuf sur Thomann

 

– Casque

Ultrasone Pro-900i

388€ neuf chez Thomann (avec une garantie 5 ans)

 

– Micro

Rode NT4

472€ neuf chez Thomann (garantie 10 ans)

 

– Enceintes monitoring

Neumann KH 120 A

599 € la pièce soit 1198€ la paire.

 

TOTAL : 4438 €

 

 

 

A voir de tels prix, on pourrait se sentir un peu…Refroidit. Mais ne prenez pas peur !

Comme je vous l’ai dit plus tôt, nul besoin de vous lancer d’emblée dans la constitution d’un studio “platine”, ou encore de vouloir acheter la totalité du matériel nécessaire en une fois.

A présent vous avez toutes les raisons et les matériels nécessaires pour vous enregistrer. A vous de jouer !

Si vous avez d’autres questionnements, n’hésitez pas à contacter l’auteur de cet article en laissant un commentaire sur son blog www.fingerstyle-guitare.fr .

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.