Guitariste sur rails
Trucs et astuces

5 habitudes à mettre en place pour progresser à la guitare

Si vous lisez ceci, c’est que vous voulez devenir un meilleur guitariste. La manière de vous entraîner à la guitare est déterminant dans votre parcours vers le succès.

Lorsque vous développez de bonnes habitudes, vos sessions d’entraînements deviennent fun et vous vous améliorez rapidement.

Pour vous aider à devenir un meilleur guitariste tout en vous amusant, j’ai concocté pour vous 5 habitudes à mettre en place pour progresser à la guitare.

1. Planifiez vos séances à l’avance

Une chose qui vous aidera à progresser de manière efficace, c’est de vous organiser à l’avance. Ainsi vous saurez quoi travailler et dans quel ordre.

L’idéal, c’est d’avoir un objectif mensuel que vous diviserez en objectifs hebdomadaires puis journaliers. Ainsi, vous ne perdez pas de vue votre objectif principal tout en progressant vers celui-ci petits pas par petits pas. 

2. Organisez votre matériel

Lors de vos sessions de guitare, essayez un maximum de minimiser le temps de préparation.

L’idéal, c’est de pouvoir prendre sa guitare, s’assoir, l’accorder et jouer de suite. Votre support pour surélever votre jambe et votre chaise sont prêt à vous accueillir et vous avez juste à décrocher votre guitare de son support.

Selon la disposition de votre foyer, il n’est certes pas forcément possible de le faire. Mais essayez d’y réfléchir tout de même. 🙂

3. Utilisez un métronome

Peut-être l’avez vous déjà lu cent fois et si c’est le cas je suis désolé d’être votre cent unième. Mais j’insiste souvent sur l’importance de travailler au métronome.

Vous n’en avez pas besoin de tout pratiquer au métronome. Mais si il y a un riff ou un passage qui nécessite une certaine vitesse d’exécution, le métronome est probablement le moyen le plus efficace de réussir ce que vous jouez. 

Il se peut que cela prenne du temps si jamais votre passage en question est difficile à passer. Mais en pratiquant avec le métronome, vous finirez par le jouer à la bonne vitesse en le réglant progressivement. 

De plus, le métronome améliorera significativement votre sens du rythme. Et le rythme, c’est l’élément le plus important dans la pratique de la guitare.

4. Travaillez et analysez en profondeur

Lors de vos sessions d’entraînement, il est important de travailler et analyser en profondeur. Mais qu’est ce que j’entends par profondeur ?

Et bien c’est tout ce qui va constituer la propreté d’exécution de vos morceaux et de vos exercices.

Analysez les causes de vos difficultés et pratiquez de manière à les surmonter. Comment ? En vous posant les bonnes questions. Les bonnes questions sont celles qui amène votre esprit à vous focaliser sur les résultats souhaités :

  • Est-ce que le son me convient ? Si non, que dois-je corriger pour que le son me plaise ? Le geste ? L’endroit ou je gratte les cordes ? 
  • Les cordes frisent ? Que dois-je faire pour que ce ne soit plus le cas ? Est-ce un problème de placement ? De force ? Ou peut-être que ma guitare a besoin d’un réglage ?
  • Mon doigt ne se plie pas correctement, comment puis-je me positionner mieux pour supprimer cette difficulté ?
  • Un passage d’accord est très difficile. Dois-je consacrer ma séance à ce passage précis ? Dois-je utiliser un métronome ?
  • Comment puis-je améliorer la qualité de mes entraînement ?

Peut-être que vous ne saurez pas répondre à toutes les questions de prime abord. Sachez que cela est tout à fait normal. Mais en vous les posant, vous vous engagez à découvrir la réponse à ces questions et vous les trouverez tôt ou tard. 

Ces questions sont objectives, concrètes et responsabilisantes.

Au contraire, les affirmations et mauvaises questions en plus d’être inutiles vous freinera dans votre pratique. En voici des exemples :

  • “Je suis nul.”
  • “Combien de temps pour que j’y arrive ?”
  • “De toute façon, je suis trop vieux, c’est trop tard pour apprendre la guitare.”
  • “Je n’ai pas de capacités ou de prédispositions pour la musique.”
  • “C’est trop long à apprendre. Je n’ arriverai pas.”

Toutes ces croyances vous entraînerons à l’échec en plus de vous miner le moral et de vous faire perdre confiance en vous.

4. Pour progresser à la guitare, soyez régulier

Prenez l’habitude de pratiquer la guitare tous les jours. Même si ce n’est que 5 minutes. Ce sera toujours mieux que zéro.

Lorsque vous apprenez une technique, un morceau ou tout autre choses en rapport avec votre pratique instrumentale, vous oubliez une partie de ce que vous avez appris avec le temps.

Il est important d’entretenir vos connaissances par la pratique régulière de votre instrument de musique.

En effet, si vous pratiquez admettons 2 heures une fois par semaine, vous aurez le temps d’oublier une bonne partie de ce que vous avez appris entre deux sessions.

Vous aurez alors à la prochaine session beaucoup plus de travail à faire car il faudra reprendre des notions que vous avez déjà vu afin de les réapprendre. 

Tandis qu’avec des sessions journalières, l’information apprise est récente et vous pourrez avancer plus vite même si vous ne pratiquez que 15 minutes.

Les travaux d’Hermann Ebbinghaus illustrent bien l’évolution de la mémoire dans le temps.

5. Enregistrez-vous

S’enregistrer est la dernière chose à laquelle on pense en général. Mais pourtant, le faire apporte énormément dans vos progrès à la guitare.

Je ne parle pas de vous enregistrer en studio bien entendu. Vous pouvez tout à fait le faire avec votre smartphone. 

Cependant, le fait de s’enregistrer peut faire peur car cela nous mets face à nos défauts. Lorsque l’on joue, l’on ne se rend pas forcément compte de ce qui ne va pas. S’entendre jouer peut être choquant parfois mais voilà : l’enregistrement ne ment jamais. Et cela constitue un outil formidable pour prendre conscience de nos défauts, nos erreurs dans notre jeu.

S’enregistrer a une autre fonction également. Cela permet de vous encourager.

En effet, si vous gardez vos enregistrement, vous pourrez directement constater vos progrès en les réécoutant plus tard. Ainsi, vous gagnerez en estime personnelle tout en cultivant le plaisir de jouer et voudrez aller encore plus loin.

 

Et vous, avez-vous cultivé des habitudes qui vous ont aidé dans votre pratique de la guitare ? Si oui, dites-le dans les commentaires afin de faire profiter un maximum de guitaristes.

Si l’article vous a plu, vous pouvez mettre un pouce en l’air, partager et/ou vous abonner à la newsletter.

Que le fingerstyle-guitare soit avec vous !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Le Guide Du Fingerstyler Débutant"