#2/52 (Ben E King) Stand by me arrangé par François Sciortino

Ben-E-King

Salut les Fingerstylers !

Voici la 2ème vidéo de mon défis 1 morceau par semaine pendant 1 an. Cliquez sur ce dernier lien pour voir la première vidéo.

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous partager le morceau Stand by me de Ben E King arrangé par François Sciortino.

La petite histoire du morceau

Le morceau “Stand by me” de Ben E King est un des morceaux les plus joués au monde. Elle a été reprise plus de 400 fois par des artistes de divers horizons tels que John Lennon, Johnny Hallyday, Jason Mraz, Vanessa Paradis, Lady Gaga, Imagine Dragon et bien d’autres.

Bien que les paroles et la musique s’inspire du morceau gospel Lord Stand By Me écrit par le révérend Charles Albert Tindley en 1905 et enregistré en 1916, la chanson de Ben E. King sort du contexte religieux.

A l’origine, ils sont trois à faire naître ce morceau un jour d’octobre 1961. Celui-ci connaît par la suite un grand succès à travers le monde et le temps. Benjamin Earl Nelson futur Ben E. King est épaulé par Jerry Leiber et Mike Stoller, deux jeunes vétérans de l’insustrie musicale qui a 27 ans s’étaient illustré en écrivant les morceaux Jailhouse Rock et Hound dog pour Elvis Presley.

Quel niveau pour le jouer ?

Je ne conseille pas d’essayer de jouer ce morceau si vous êtes un débutant. Même si la main gauche n’est pas d’une grande difficulté, la main droite demande un peu de pratique derrière soi.

Cependant, si vous êtes débutant, vous pouvez apprendre les accords sans nécessairement jouer la mélodie et les basses séparément. Il sont au nombre de 4, les voici : G Em C D.

Néanmoins, si vous avez déjà une pratique d’au moins 1 an voire 2 ans selon l’intensité de votre pratique, ce morceau sera un très bon exercice pour :

  • Améliorer votre sens du rythme
  • Travailler l’indépendance des doigts
  • Aborder la guitare percussive
  • Vous entraîner à tenir un tempo
  • Travailler votre fluidité
  • Travailler votre précision

Mes difficultés et comment je les ai surmontés

J’ai choisi ce morceau car il m’est apparu comme abordable. Cependant, j’ai eu quelques difficultés. La guitare percussive exige un travail sur le son frappé en contre temps. Ce dernier doit être fluide, précis et régulier ce qui est loin d’être simple. Mais c’est aussi ce qui est le plus intéressant. De plus, la percussion parfois se mélange à la mélodie et là, le travail se complexifie. En effet, le son frappé est tantôt étouffé, tantôt joué en faisant ressortir une note en même temps que le son frappé.

La clé pour surmonter cette difficulté, c’est de réaliser l’introduction en boucle jusqu’à l’obtention d’un groove posé et solide. Pour obtenir un son bien “groovy”, j’ai dû d’abord maîtriser la fluidité et la précision. Une fois que la boucle a nécessité moins de concentration sur la technique, j’ai pu me concentrer sur l’interprétation et l’intention que je voulais donner au morceau.

En ce qui concerne la percussion, j’ai eu beaucoup de mal à être régulier et fluide. Pour résoudre ce problème, j’ai répété le geste et seulement le geste des dizaines de fois jusqu’à ce que le son frappé soit marqué dans les bonnes proportions du morceau. J’ai également travaillé le geste sur les passage ou il y a une note en même temps que le son frappé qui ne doit pas se distinguer du son frappé étouffé dans l’interprétation.

Ou trouver la partition et la tablature ?

Vous pouvez trouver la tablature et la leçon dans le magazine “Guitarist Acoustic Unplugged” n°60.

Vous pouvez également trouver une vidéo et la tablature en pdf sur le site de François Sciortino en cliquant juste ici.

Merci d’avoir lu cet article. Bonne écoute et à bientôt dans un prochain article !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

1 thought on “#2/52 (Ben E King) Stand by me arrangé par François Sciortino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.