Débutant

Comment apprendre la guitare seul

Peut-on apprendre la guitare seul(e) ? Quand l’on sait que plusieurs artistes de renommée mondiale tels que Jimi Hendrix, Prince ou Frank Zappa on tout appris seul, pourquoi feraient-ils figure d’exception ? 

“Parce qu’ils sont exceptionnels !” me direz-vous. Peut-être bien… Mais peut-être l’êtes vous aussi ! Peut-être le sommes-nous tous!

Aujourd’hui, je vais vous montrer comment apprendre la guitare seul de manière efficace et comment éviter de tomber dans les pièges lorsque l’on veut être autodidacte.

 

Peut-on vraiment apprendre la guitare seul ?

 

Vous n’avez pas forcément le temps ni les moyens de prendre des cours collectifs ou individuels avec un professeur ou encore pour intégrer une école de musique.

Mais voilà, vous voulez apprendre la guitare et vous vous posez la question : peut-on réellement apprendre la guitare seul ?

A première vue, cela peux nous paraître difficile tant le domaine est vaste. L’on peut facilement se perdre dans toutes les données qu’impliquent le fait de pratiquer un instrument de musique en solitaire et qui plus est, la guitare.

Mais d’autres l’on fait. Alors pourquoi pas vous ?

 

 

Qu’est-ce qu’un autodidacte ?

 

Un guitariste autodidacte est un guitariste ayant appris seul. Mais cela ne signifie pas qu’il l’a fait sans aucun support extérieur !

De mon point de vue, l’apprentissage autodidacte, c’est au contraire apprendre par soi-même grâce à des supports extérieurs (vidéos, articles, magazines, tutoriels etc) et trier les bonnes informations au bon moment afin de rendre son apprentissage efficace.

Ce n’est absolument pas réinventer la roue mais apprendre à l’utiliser.

 

 

Où trouver les bonnes informations ?

 

Devant la quantité d’informations dont nous inonde internet, tout et son contraire peuvent être trouvés en un claquement de doigt. Alors comment faire le tri entre les informations utiles et les “fakes” ?

Il existe aujourd’hui nombre de supports pour apprendre à jouer de la guitare seul. Vous en avez pour tous les goûts !

 

 

  • Les magazines :

Il existe de nombreux magazines comportant des exercices et morceaux accompagnés de leurs tablatures. Leur faible coût permet une grande accessibilité tout en offrant un moyen de progression très correct avec des informations contrôlées par des professionnels.

Mais ce seul support reste une assez maigre ressource si vous voulez réellement progresser. Par ailleurs, il sera très utile dans une optique de support complémentaire.

 

  • Les livres d’apprentissage :

Il existe un choix immense de livres sur la musique, généralistes, abordant de vastes sujets, de la théorie à la pratique en passant par les arrangements et la composition ainsi que des livres plus spécifiques centrés sur les gammes, les modes etc. 

Les livres constituent un support souvent de très bonne qualité pourvu que l’on sache ce que l’on veut apprendre. 

De plus, les sites de ventes associent souvent leurs produits aux avis des clients. Vous pouvez ainsi mieux juger la pertinence des livres d’apprentissage.

 

 

  • YouTube :

YouTube est également un excellent support pour commencer votre apprentissage car il existe de nombreux tutoriels et autres leçons gratuites.

Toutefois, essayer là aussi de faire du tri , car il y en a à prendre et à jeter. Pour cela, testez les méthodes, croisez les informations données avec d’autres sources (livres, cours…)…Etc…

 

 

  • Les formations en ligne :

Enfin, les cours et formations en ligne vous proposent une direction claire et vous prends même parfois par la main à la manière d’un professeur particulier. C’est en quelque sorte un “mi-chemin” entre l’autonomie et la tutelle.

En effet, les formations en ligne vous permettent de suivre les cours à votre rythme, aux moments qui vous conviennent pour un coût relativement correct (la plupart du temps).

C’est une méthode très efficace pour acquérir des connaissances pratiques et théoriques.

 

 

  • Les sites de tablatures :

Les sites de tablatures comportent un peu de tout. Du très bon comme du mauvais. Ce sera à vous de juger la pertinence des informations. Comment ? En essayant de jouer les morceaux ! Vous verrez très vite si le morceau sonne ou non.

Faites donc attention car bien que l’on puisse trouver son bonheur, malheureusement beaucoup de partitions et tablatures que l’on peut trouver sur internet sont fausses. 

 

Jouer de la guitare seul c’est prendre de mauvaises habitudes, vraiment ?

 

Quoi qu’il en soit, on pourrait penser qu’il y a des règles à respecter, une marche à suivre qu’il nous est impossible d’établir seul et qui nous est indispensable. Et que sans cette marche à suivre, l’on peut vite prendre de mauvaises habitudes et les faire perdurer et c’est bien vrai.

Mais alors quelle direction emprunter ?

Cela aussi fait partie de l’expérience. Et quelque soit la hauteur de la difficulté, une habitude, ça se change.

Apprendre seul peut conduire à la prise de mauvaises habitudes et vous faire perdre du temps dans votre apprentissage. Mais c’est le jeu ! Et il en vaut la chandelle 😉

D’ailleurs, est-ce vraiment perdre du temps que de trébucher pour mieux se relever ? 

Néanmoins, dans tous les cas vous (prendrez des bonnes ou mauvaises habitudes et) vous ferez des erreurs. Et ce qui vous fera peut-être progresser le plus, ça sera de les  corriger.

Prendre de mauvaises habitudes ralentira peut-être votre progression sur la forme mais sur le fond, les connaissances seront ancrées en vous de manière plus intense lorsque vous corrigerez vos erreurs.

Lorsque vous entendez, vous notez. Lorsque vous voyez et entendez, vous retenez. Mais lorsque vous faites, vous apprenez. 

Je dirais donc oui. On peut tout à fait apprendre seul à condition d’être engagé, rigoureux, passionné et bien organisé.

 

Les avantages et inconvénients

 

Avant de prendre la décision de devenir autodidacte, il convient de peser le pour et le contre et voir si au final, apprendre la guitare seul(e) est fait pour nous.

 

Apprendre seul comporte quelques avantages :

 
  • Le premier, c’est que c’est totalement gratuit. La seule chose qui vous sera nécessaire, c’est du temps.
  • Vous n’aurez pas forcément à vous adapter à un planning. Vous pourrez suivre le vôtre. Autrement dit, vous serez flexible et pourrez pratiquer quand vous le voulez et où vous le voulez.
  • Vous êtes libre d’apprendre les morceaux que vous voulez. Si vous n’aimez pas que l’on vous dise quel type de musique jouer, cela peut éventuellement vous convenir.
  • Vous développerez un style de jeu qui vous est propre (malgré la prise de mauvaises habitudes mais j’y reviendrais).
  • Vous développerez inconsciemment un certain sens de l’exploration. Et oui ! Etre autonome vous forcera à explorer votre jeu, à être très souvent à la recherche d’informations sur différents supports et c’est une très bonne chose bien que cela demande des efforts personnels.
 

Mais apprendre seul comporte également des inconvénients :

  • Vous pourriez prendre de mauvaises habitudes qui, comme pour tout domaine qui soit, seront néfastes à long terme si vous ne les corrigez pas.
  • Vous pourriez passer à coté de nombreuses connaissances utiles que ce soit au niveaux théorique ou au niveau pratique. Ainsi, la structure même de l’ensemble de vos connaissances peut s’en trouver fragilisée à cause de pièces manquantes importantes.
  • Vous serez seul pour avancer. Et de ce fait, vous n’aurez que vous seul comme guide dans votre apprentissage. Il est probable qu’à un moment donné, vous vous ennuyiez ou soyez perdu car vous ne saurez pas dans quelle direction aller. 
  • Il existe un risque d’abandon. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause comme la solitude, le manque de points de repère ou de motivation, et si vous avez une personnalité sociable, tournée vers les autres, le manque de sociabilité dans la pratique de la guitare… Etc…
 

Bien commencer son apprentissage

 

A présent, commençons par le commencement.

Afin de bien préparer le terrain et commencer sur les chapeaux de roues, il vous faut d’abord déterminer votre objectif.

Qu’est ce qui vous attire dans le fait de jouer de la guitare ?

Quel son aimez-vous ? Le son acoustique ? Electrique ?

Quel style de musique écoutez-vous le plus souvent ?

Toutes ces questions pourront vous donner un éclairage significatif quant à la direction à suivre dans votre apprentissage.

Le plaisir que vous ressentez lorsque vous écoutez telle ou telle chanson ou type de musique peut aussi vous donner des indices.

Il se peut aussi que vous n’aimiez pas un seul style musical, mais que plusieurs morceaux de style différents vous fassent vibrer. Le plaisir que vous aurez à jouer ces morceaux vous fera bien évidement progresser vers ce que vous aimez et c’est LE plus important.

 

 

Choisir son instrument

 

Il existe principalement deux grandes catégories de guitare :

  • La guitare électrique :

Les guitares électriques comprennent les modèles ST, T, Single cut, Custom, Jazz et bien d’autres. Il existe autant de guitares électriques que d’amplis sans compter la multitudes de pédales existantes sur le marché, avec autant d’effets correspondants. Là, les combinaisons sont infinies.

Bien qu’il ne vienne pas toujours de soi de commencer le fingerstyle avec une guitare électrique, cela reste une question de choix ! Des guitaristes comme Chet Atkins, Mark Knofler ou Justin Johnson en ont fait leur instrument fétiche.

 

  • La guitare acoustique :

Les guitares acoustiques comprennent : les guitares classiques, folk, dreadnought, Jumbo, Roundback etc…

Elles sont idéales pour maîtriser le style fingerstyle percussif.

Si vous voulez vous orienter sur ce choix de guitare, je vous invite à lire l’article suivant : Choisir sa guitare : Interview de Théo Pasquier.

 

 

Par quoi et par où commencer quand on apprend la guitare seul ?

 

Tout d’abord, vous devez comprendre que pour progresser, il faut de solides fondations sur lesquelles vont reposer toutes vos connaissances.

Les bases sont donc extrêmement importantes. Et la première chose à savoir, c’est comment tenir correctement votre instrument de musique et avoir la bonne posture.

A la manière d’un pratiquant en arts martiaux qui doit apprendre comment se mettre en garde, ou le tireur à l’arc qui doit apprendre à se tenir et à respirer, la tenue de la guitare ne fait pas exception.

La bonne posture va supprimer la plupart des tensions que vous pourrez générer dans votre pratique et vous permettra de gagner en endurance.

Vous pourrez ainsi vous entraîner plus longtemps sans générer de douleurs. Douleurs qui sont les signes de mauvais positionnements corporels pouvant être à l’origine si il y a persistance dans le temps, de blessures.

Pour plus de détails concernant les bonnes postures à adopter, je vous invite à lire l’article sur “Comment bien tenir sa guitare” ou télécharger gratuitement “Le Guide Du Fingerstyler”.

 

 

Bien l’accorder

 

Pour cela, je vous conseille d’acheter un accordeur. Vous en trouverez de différents types en magasin ou sur internet pour moins de 20€ .

Je vous propose aussi pour vous aider, mon article:

Comment accorder sa guitare – Fingerstyle Guitare

 

 

Apprendre à lire les tablatures et les diagrammes d’accords

 

Les tablatures et les diagrammes d’accords sont des moyens simples pour les guitaristes de lire la musique.

Ce sont des représentations schématisées de la position des doigts sur le manche de guitare.

Ils peuvent aussi être trouvés pour d’autres instruments à cordes mais cela est un autre sujet. Je vais donc revenir de suite à mes moutons  🙂.

 

Voici le diagramme de l’accord de La.

Ici, nous avons les éléments qui composent la tablature.

Ces moyens de lecture permettent de jouer rapidement de votre instrument, contrairement au solfège qui nécessite un apprentissage plus long. 

Cependant, le solfège constitue un atout considérable lorsque vous le connaissez mais il n’est pas forcément indispensable lorsque vous débutez.

Savoir lire une tablature et un diagramme d’accords vous permettra de réaliser vos exercices, apprendre vos accords ou apprendre un morceau que vous voulez jouer.

C’est à mon sens ce qu’il faut privilégier dans votre apprentissage. 

 

 

Apprendre les accords de base

 

Maintenant que vous savez lire une tablature et un diagramme, vous pourrez apprendre les accords de base sans aucun problème.

Cliquez ici pour accéder à un PDF sur les accords de base réalisé par Pascal du site “www.instinctguitare.com“.

Un petit conseil, apprenez également à les enchaîner. Plus vous serez à l’aise dans l’enchaînement des accords, moins vous aurez de difficultés pour jouer vos morceaux.

Un deuxième petit conseil : pour casser l’ennui, essayez de jouer un morceau comportant les accords que vous avez récemment appris. C’est la que le vrai fun commence !

Bien entendu, si dans le morceau de votre choix il y a un ou deux accords que vous ne connaissez pas, plutôt que d’y voir un frein, voyez-y une occasion d’apprendre un ou deux accords de plus. C’est ce qu’on appelle voir le verre à moitié plein!😉

 

 

Les pièges lorsque l’on apprend la guitare seul

 
  • Apprendre un morceau à l’aveuglette

Lorsque l’on commence notre apprentissage, parfois l’on veut tout de suite s’attaquer à des morceaux que l’on rêve de jouer sans prendre en compte les compétences requises.

Or, il ne sert à rien de s’acharner sur un morceau qui nécessite un niveau trop élevé. Pire, cela risque de vous décourager et votre guitare finira seule, à prendre la poussière.

Comme évoqué précédemment, il vaut mieux se concentrer sur des morceaux qui, techniquement parlant, vous sont abordables. C’est à dire des morceaux qui comporte majoritairement des accords que vous connaissez. 

 

 

  • Se perdre en cherchant des informations à tout va

Dixit celui qui écrit tout un article sur comment apprendre la guitare seul 😅.

Mais je le pense. Aujourd’hui, internet est truffé d’informations en tout genre et l’on peut facilement se perdre dans ses méandres.

Même si il n’y a pas de problèmes particulier dans le fait de chercher des informations pour apprendre une discipline sur internet, soyez vigilant à ne pas passer plus de temps à chercher qu’à pratiquer.

Ce qui vous fera progresser, c’est la pratique régulière. Donc voici une recommandation : à la fin de cet article, fixez vous un objectif. Cherchez l’information dont vous avez besoin pour commencer, en vous limitant à 15 minutes grand maximum (moins c’est mieux), et commencez à pratiquer de suite !

 

 

  • Négliger la théorie

Quand on entends le mot “théorie”, il est difficile de ne pas penser à nos cours ennuyeux qui nous donnaient cette envie presque obsessionnelle de poser la tête sur la table et de zzzzzzz…

Ce n’était pas votre cas ? Vous êtes sûr(e)?… Parce que j’en ai vu beaucoup le faire. Enfin. Bref.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, ce n’est plus euh… Pas mon cas ! 😉

La théorie apporte beaucoup et c’est un élément clé pour devenir bon. Il est très important de lier corps et esprit dans votre discipline favorite qu’est la guitare.

Négliger la théorie, c’est négliger la réflexion. Or, se servir de ses doigts c’est très bien, mais se servir de ses doigts ET de sa tête en même temps, ça change tout !

 

 

  • Se reposer sur ses acquis

Ah ça ! C’est bien un problème que j’ai rencontré chez bon nombre de musiciens, moi y compris. 

Se reposer sur ses acquis, c’est arrêter d’apprendre. Et c’est la pire chose qui puisse vous arriver lorsque vous voulez apprendre la guitare seul.

Personne n’est là pour vous guider. Il est donc très facile de tomber dans ce piège.

Mais comment l’éviter ?

Voici l’astuce pour apprendre en permanence :

Soyez toujours à la recherche du challenge.

Si dans votre pratique ou dans l’étude des données théoriques vous ne voyez aucun défi, c’est que vous devez viser plus haut. Si vous n’y comprenez rien, et que tout de A à Z vous semble être un défi, vous devez viser plus bas

Votre zone d’équilibre confort/inconfort, c’est votre boussole. Servez-vous en ! 😉

 

ATTENTION :

Ne croyez jamais que vous savez ! Comme le dit Socrate :

“Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien”

et c’est une chose que vous devez savoir !

Oui je suis insistant la dessus car il y a malheureusement beaucoup de ce que l’on pourrait appeler “des inquisiteurs de la musique” et en devenir un n’est absolument pas souhaitable.

Mettez votre savoir en pratique pour le tester et ce, à chaque fois que vous apprenez quelque chose de nouveau ou revoyez quelque chose de “connu” !

C’est pourquoi d’ailleurs vous ne devez jamais me croire sur parole et devez tester ce que je mets à disposition dans mes articles par vous même avant de le valider… ou pas 🙂.

Voilà, vous savez à présent qu’il est possible d’apprendre seul(e) à jouer de la guitare, si vous savez auparavant à quoi vous attendre. En effet, vous l’aurez compris, être autodidacte n’est pas forcément la solution de facilité. Mais si vous êtes motivé, avez des objectifs et possédez suffisamment d’autodiscipline pour vous y tenir, alors vous êtes prêt(e) à devenir qui sait…Le prochain virtuose de notre décennie !

Et comme la fin n’est que le commencement, à vos guitares! 

N’oubliez pas de mettre un pouce bleu, liker ou commenter l’article si vous l’avez apprécié.

Et que le fingerstyle guitare soit avec vous ! 🎸

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • Jeff

    Très bon article Julien merci.
    Beaucoup d’excellents conseils …. ou pas à chacun de voir 😉

    En tous cas ça fait du bien de lire un article sur “comment apprendre seul” qui ne se termine pas par “finalement le mieux c’est de prendre des cours avec un prof”, comme je l’ai déjà vu.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Le Guide Du Fingerstyler Débutant"