Les triades à la guitare

Que vous soyez compositeur, interprète, soliste, accompagnateur, ou arrangeur, connaître les triades à la guitare vous apportera des outils significatifs dans votre évolution en tant que guitariste et dans la compréhension même de la musique.

Dans cet article, je vais utiliser des termes tels que “tierce”, “quinte”, “fondamentale”… Si vous n’êtes pas familiarisé avec ces termes, je vous invite à cliquer ici pour lire l’article sur les intervalles.

Qu’est ce que les triades à la guitare ?

Définition

Les triades sont des accords à trois sons : la fondamentale + la tierce + la quinte d’où le terme “Triade”. Un accord est considéré comme tel lorsqu’il comporte au minimum trois sons. La triade désigne plus spécifiquement le nombre de sons dans un accord par exemple l’accord de Do : Do-Mi-Sol.

Composition

On peut aussi affirmer que c’est un empilement de deux tierces.

Ces trois notes forment l’harmonie d’un accord, à savoir :

  • La fondamentale qui est la note tonale du morceau et qui correspond au premier degré de la gamme. C’est à dire la note qui donne le ton et le nom à l’accord.
  • La tierce correspond au troisième degré de la gamme. Elle donne le caractère majeur ou mineur de l’accord.
  • La quinte correspond au cinquième degré de la gamme. Elle donne à l’accord son caractère diminué, juste ou augmenté.

 

A quoi servent les triades à la guitare ?

Les triades ajoutent dans votre boîte à outils une plus grande liberté de jeu en vous permettant de jouer des accords sur tout le manche. Par la même occasion, cela vous permettra de travailler le positionnement des notes et de gagner en dextérité.

Lorsque vous jouerez en groupe par exemple, vous pourrez mieux vous placer dans l’espace sonore, c’est à dire sans surcharger le rendu général en grave, en médium ou en aigu mais au contraire en lui donnant du relief et de l’équilibre. Vous n’empiéterez donc pas sur le territoire sonore du bassiste ou de votre collègue guitariste mais compléterez harmonieusement le tout.

Les renversements

Selon la position de la triade, le même accord pourra être joué de différentes manières pour plus de richesse harmonique.

Vous pourrez par exemple jouer la quinte comme note la plus grave, puis la fondamentale pour finir par la tierce comme note aiguë (en degré cela donne : 5-1-3).

C’est ce qu’on appelle un renversement d’accords.

 

Les triades dans l’arrangement musical

Connaître vos triades vous permettra également d’arranger vos morceaux et de jouer n’importe quelle mélodie accompagnée de son accord. Mais cela fera l’objet d’un article entier, détaillé, sur le sujet.

Et si vous voulez composer vos propres morceaux, c’est un élément dont vous allez vous servir quotidiennement !

C’est notamment  un outil très puissant lors du jeu en fingerspicking ou en fingerstyle. Attention je ne dis pas que ce n’est pas utile dans d’autres style musicaux !  😉

Aussi, je vous laisse imaginer quelles possibilités s’offrent à vous… Plutôt alléchant non ?  😛

 

Comment fonctionnent les triades à la guitare ?

Comme je l’ai énoncé plus haut dans l’article, un accord à trois sons (triade) est composé d’une fondamentale, d’une tierce et d’une quinte quel que soit l’ordre dans lequel ces notes sont jouées.

Un accord de Do majeur est donc composé des trois notes suivantes : C(do)E(mi)G(sol).

Les notes sur le manche de guitare

Nous avons à présent une vue d’ensemble du manche et de tous les accords de C possibles. En regroupant les notes les plus proches et en combinant les trois couleurs, nous obtenons une triade quel que soit l’ordre dans lesquelles vous réalisez votre accord.

Notez également que les cordes à vide et les notes de la 12e case sont les mêmes mais à une octave au-dessus. Au delà de cette 12e case, les positions d’accord se répètent.

Un accord est dit “fondamental” lorsque ce dernier comporte CEG de la note la plus grave à la note la plus aiguë. Il est composé de la note fondamentale comme note la plus grave, de la tierce majeure ou mineure et de la quinte (la plus proche au-dessus de la note la plus grave).

Vous retrouverez globalement les mêmes positions des doigts sur le manche pour tous les accords parfaits (mineurs et majeurs) mais à des emplacements différents bien entendu. Cependant, il est toujours intéressant de conscientiser ce que vous jouez en décomposant vos accords pour trouver les triades des autres accords.

Les triades les plus couramment utilisées sont jouées sur les cordes de Sol, Si et Mi aigu ainsi que les cordes de Ré, Sol et Si. Il est donc intéressant de se focaliser sur l’apprentissage des positions sur ces dernières cordes.

 

Exemple

Comme dans l’exemple ci-dessus, j’indiquerai la fondamentale en rouge, la tierce en vert et la quinte en bleu.

Je veux trouver les triades de l’accord de La majeur. Je cherche l’empilement de tierces pour décomposer l’accord en comptant trois notes à partir de La : “La – Si – Do“. J’obtiens donc ma tierce qui est le Do. Puis “Do – Ré – Mi“, j’obtiens la quinte. Ainsi, mon accord doit se composer de ces trois notes qui sont La, Do et Mi

Vous n’avez plus qu’à combiner les La, les Do et les Mi sur le manche pour trouver les triades.

 

Qu’en est-il des triades mineures ?

Les triades mineures fonctionnent exactement de la même façon à la seule différence que celles-ci sont agrémentées d’une tierce mineure à la place de la tierce majeure. Il suffit donc de repérer la tierce et de la faire descendre d’un demi-ton (une case).

Voici ce que ça donne dans le cas des triades de C(do).

Ainsi, vous n’avez plus qu’à regrouper les trois couleurs les plus proches comme précédemment, et vous obtenez vos triades mineures.

Bien entendu, à terme, je recommande fortement d’apprendre les notes sur le manche afin de retrouver les tierces rapidement. De plus, connaître les notes sur le manche de guitare est un atout pour l’ensemble de votre pratique passée, présente et future.

 

Pour apprendre de manière efficace les notes sur le manche, cliquez ici.

 

Je vous laisse vous entraîner à présent. Il est temps de prendre votre guitare et de jouer maintenant ! Bon ok je vais pas vous forcer… Enfin un peu quand même… Mais pas tout à fait. Devenir guitariste, ça ne tient qu’à vous 😉 .

Balancez vos commentaires, vos partages et vos likes si vous voulez soutenir mon travail 😉 . Je vous dis ciao et à la prochaine !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.