Combien de temps pour devenir un bon guitariste ?

Live Concert

Combien de temps faut-il pour devenir un bon à la guitare ? C’est une question que l’on se pose souvent lorsque l’on débute. 

Cela n’est pas surprenant car tout le monde désire se rendre rapidement au point où ils seront capable de jouer des choses intéressantes. Plusieurs facteurs peut influencer la réponse à cette question.

Cependant, cela dépend surtout de vous.

Dans cet article, je vais tenter de répondre au mieux à cette question.

Les facteurs à prendre en compte

Si l’on se réfère à la théorie du psychologue Anders Ericsson, 10 000 heures de pratique sont nécessaires pour prétendre à une réelle maîtrise quel que soit le domaine.

Cependant, cela dépend de tellement de facteurs qu’il est impossible de donner une réponse plus précise.

Vos objectifs

Il est important de prendre en compte vos objectifs. Le travail sera pas le même si vous voulez jouer dans votre chambre et en faire un hobby ou si vous désirez atteindre le niveau de Tommy Emmanuel ou Mike Dawes et faire des tournées mondiales.

Pour aller plus loin, cliquez sur comment atteindre ses objectifs et progresser à la guitare.

En fait, cela dépend de la définition de ce qu’est un bon guitariste pour vous. Quel niveau vous voulez atteindre ?

Votre disponibilité

Nous avons tous une vie à gérer en plus de la guitare. Votre disponibilité, votre motivation et votre assiduité à la pratique de la guitare entrent aussi en ligne de compte. Pour espérer bien progresser à la guitare, une pratique quotidienne est nécessaire.

La vraie question est : combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à la pratique de la guitare chaque jour ? 

Quelqu’un qui pratique trente minutes de guitare tous les jours pendant un an (ce qui est déjà très bien) n’aura pas le même niveau que celui qui pratique une, deux ou trois heures.

La qualité de vos entraînements

Egalement, si vous pratiquez la guitare de manière passive en grattant quelques accords tout en pensant à autre chose, vous ne progresserez bien évidemment pas.

Il en va de même si vous réalisez des exercices sans les reprendre régulièrement jusqu’à leur acquisition complète.

En revanche, un travail assidu fait avec répétition en étant pleinement présent et disponible vous fera avancer. Pour compléter cela, un travail de recherche est, la plupart du temps, nécessaire pour réellement maîtriser un concept.

Ce travail de recherche peut tout aussi bien prendre la forme de leçons théoriques que d’exercices d’écoute ou de dextérité.

Pour améliorer la qualité d’un entraînement, il également est impératif de prendre de bonnes habitudes.

Si vous avez un professeur ou pas

Si vous avez un bon professeur de guitare, vous aurez un avantage dans votre vitesse de progression.

Ce dernier pourra vous accompagner, vous aiguiller, vous donner des points de repère, vous obliger à vous motiver et vous guider dans votre apprentissage. Cela vous évitera les fausses pistes et vous gagnerez ainsi beaucoup de temps.

Cependant, il arrive aussi que des autodidactes arrivent à atteindre un très haut niveau dans les mêmes temps.

Dans combien de temps vais-je devenir bon à la guitare ?

Accord de guitare (2)

A présent, je vais tenter de répondre cette question. Je rappelle cependant que l’étude du temps de progression à la guitare est loin d’être une science exacte. C’est même très approximatif !

Il est donc possible que vous progressiez plus ou moins vite selon vos prédispositions et beaucoup d’autres éléments environnementaux, sociaux, éducatifs etc…

Aussi, les estimations que je vais donner dans cette partie de l’article sont très personnelles. Etant donnée l’inexactitude de cette “science”, il est impossible de fixer une norme universelle. Libre à vous de construire votre propre avis sur la question.

Les premiers pas (débutant)

Si l’on considère que vous travaillez régulièrement, que vous avez des objectifs clairs et que vos entraînements sont de qualité, 150 à 300 heures sont nécessaires pour maîtriser vos premiers changements d’accords ouverts. Vous pourrez alors les enchaîner avec une certaine fluidité et jouer des musiques simples.

Si vous travaillez 1h00 par jour pendant 5 à 6 mois, vous pourrez atteindre ce niveau.

A raison de 2h00 par jours vous l’aurez compris, vous mettrez logiquement 2 ou 3 mois pour atteindre le même niveau.

Le “tri sélectif” (initié)

Une fois les premiers pas effectués, vous arriverez à une période de “tri sélectif”. C’est à ce moment que beaucoup de débutants abandonnent car l’on commence à se confronter à la difficulté technique.

C’est à ce moment que l’on apprend notamment les barrés, la rythmique main droite, la fluidité et d’autres éléments qui peuvent constituer un mur sur lequel la plupart des guitaristes en herbe se cassent les dents et n’en reviennent pas.

A ce stade, vous explorez vos forces et vos limites.

Comptez environ 300 à 600 heures pour être à l’aise et ne plus vous considérer débutant.

La familiarisation (intermédiaire)

A ce moment de votre évolution guitaristique, vous vous êtes suffisamment familiarisé avec votre instrument pour être à l’aise lorsque vous jouez. 

Vous connaissez certaines gammes et êtes capable d’improviser. Vous ne jouez pas encore des “solos de malade” mais vous savez faire sonner votre jeu.

Vous commencez aussi a jouer des accords plus complexes et des déplacements plus difficiles. 

Vous connaissez également plusieurs rythmiques différentes à la main droite. Si vous êtes un fingerstyler, vous êtes capable de dissocier la plupart de vos doigts de la main droite pour réaliser différents motifs arpégés. 

Pour atteindre ce niveau, je dirais qu’il faut 1300 heures de pratique régulière.

Cela représente 2 ans de pratique à raison de 2h00 par jour en moyenne.

La compréhension (avancé)

Vous commencez à vous affranchir de la plupart des barrières techniques. Bien qu’il vous en reste (il vous en restera toujours), vous les réglez assez rapidement et mettez moins de temps à assimiler des morceaux. Vous accédez à une conscience plus profonde de ce que vous jouez. 

Egalement, vous prêtez plus attention à vos sensations et à la dynamique et les faites transparaître dans votre jeu.

Comptez 2500 à 3000 heures de pratique pour atteindre ce niveau soit 4 ans à raison de 2 heures de travail par jour.

La connaissance (Expert)

Vous connaissez la plupart des techniques avancées. En fingerstyle, vous êtes capable d’arranger la plupart des musiques, de créer vos compositions et de réaliser des concerts entiers. 

Vous êtes également apte à enseigner aux autres ce que vous savez. 

5000 heures sont nécessaires pour atteindre ce niveau. Comptez donc 2h00 par jour de pratique pendant environ 8 ans.

L’élite (professionnel)

A ce stade, vous pouvez enseigner vos connaissances à pratiquement tout le monde. 

Vous maîtrisez totalement au moins un style de musique. Vous avez réalisé au moins un album. Et avez donné quelques concerts de niveau professionnel.

La musique est votre métier et vous avez atteint les 10 000 heures de pratique du psychologue Anders Ericsson. Vous avez 15 ans de pratique à raison de 2h00 par jour.

La fine fleur (Maître)

Rares sont ceux qui atteignent ce niveau. A ce stade, vous faites partie des guitaristes de classe mondiale.

Pour atteindre ce niveau, je dirais qu’il faut au moins 20 000 heures et plus, de travail régulier et de qualité.

Cela représente environ 30 ans de pratique régulière à raison de 2h00 par jour.

Ce qui importe le plus

Je me suis prêter au jeu d’estimer le nombre d’heures nécessaires de pratique à la guitare pour devenir bon.

Mais sachez que pour moi-même JE NE ME POSE PLUS LA QUESTION. Et je vous invite à en faire autant.

La pratique de la guitare est un voyage et chacune des étapes de ce voyage sont à savourer. 

Lorsque l’on débute la guitare, l’on se demande souvent dans combien de temps va t-on devenir bon à la guitare dans l’optique de savoir jouer comme l’on en rêve et ce le plus vite possible.

Et c’est tout à fait normal.

Mais vous risquez de manquer le meilleur dans votre voyage.

C’est là que réside l’essence même de la pratique de la guitare à mes yeux : prendre le temps d’apprendre et y prendre plaisir. 

Paradoxalement, c’est en prenant le temps de faire les choses que vous allez progresser de la meilleure manière qui soit. 

La fine fleur de la guitare l’a bien compris et chaque étape du voyage à été pleinement vécue. 

Comme je me plaît à le dire :

L’expérience est la meilleure des professeure. Parfois, elle coûte cher mais elle explique bien.

Dites-vous que se poser la question “quand vais-je devenir bon ?” fait aussi partie du voyage. Le but à présent, c’est de s’en délivrer car cette question vous bloque dans l’attente d’un résultat. Rapide de préférence 😉.

Et malheureusement, le résultat ne vient pas toujours au moment où on l’espère ou plutôt aussi vite que l’on espère et cela créer des déceptions, des découragements voir des abandons.

Pour progresser au mieux, il ne faut pas chercher un résultat mais vivre et apprendre de chaque difficulté, obstacle, déception, échec, victoire, réussite, plaisir et joie dans l’instant même où vous jouez.

Ce sont eux qui vous enseigneront le mieux tout ce qu’il y a à savoir. C’est aussi eux qui stimuleront votre plaisir de jouer de la guitare.

Donc ne vous focalisez pas trop sur le “quand” mais plutôt sur le “comment”.

Vous pouvez sûrement trouver un défi à vous lancer à votre niveau à l’heure qu’il est, n’est-ce pas ? 

Allez hop hop hop, au travail ! 😉

J’espère que cet article vous a donné un éclairage sur cette interrogation. N’hésitez pas à me poser des questions ou apporter votre avis dans les commentaires, je serais ravi d’en discuter avec vous !

Partagez, commentez ou mettez un pouce en l’air si vous voulez soutenir mon travail.

Que le fingerstyle-guitare soit avec vous !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Author: Julien Menager

2 thoughts on “Combien de temps pour devenir un bon guitariste ?

  1. Hello Julien,

    Juste une question :

    Comme tu le sais, Jimmy Hendrix n’a pas pu cumuler ses 30 ans de pratique régulière pour cause de décès suivi de mort.

    Du coup, est-ce que cela veut dire qu’il ne fait pas partie de la “fine fleur” des guitaristes 😀 ?

    Je plaisante bien sur 😉

    Super article, merci pour le partage.

    Amicalement,

    Mathieu Bekkaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.